Quand vous innovez, vous êtes souvent seul contre tous

Classé sous (Non classé) écrit par Jerome-d le 02-07-2010

Mots-clés : , , ,

Je retweetais cette information hier après-midi : Amazon rachèterait Woot pour 100 millions de dollars, et je me disais : « Merde ! ».

Non pas que j’aurais voulu racheter Woot aussi, mais en 2001, je lançais, avec mon ami Julien, un site qui s’appelait Kinwiz.net et qui proposait aux visiteurs un concept simple :
Un produit par jour à prix cassé en quantité et en durée limitée.

Woot a été créé en juillet 2004 et ils ont « inventé » le concept des ventes flash sur Internet.

Au-delà du fait que je me disais que ça aurait pu être mon site qu’Amazon aurait racheté $100M, ce qui m’aurait mis du beurre dans les épinards, je me rendais surtout compte de deux choses :

1- Quand vous avez une idée, faites-le comme vous la voyez.
Quand nous avons lancé Kinwiz, tout le monde nous a invariablement dit « un seul produit, ça ne fonctionnera jamais, faites une boutique. A la rigueur vous pouvez garder votre idée, elle est rigolote ».
Nous étions à deux doigts de réserver cette offre aux gens inscrits, voire à les faire payer pour y accéder. Nous étions des fous pour les gens à qui nous expliquions notre business model, mais nous avions dans les mains le concept des ventes privées.

2- Lancez-vous au bon moment.
Nous avons créé Kinwiz quelques semaines avant l’explosion de la bulle Internet.
Je me souviens des first tuesday, où on allait sous la coupole des Galeries Lafayette et où on croisait des gens comme Pierre Chappaz à qui on* riait au nez quand il disait que dans quelques années, Kelkoo serait le dernier comparateur généraliste.
Je me souviens surtout que les Business Angels et les Capital-risqueurs nous expliquaient qu’Internet, c’était mort, que jamais il n’y aurait de marché pour la ventes B2C…

Nostalgie quand tu nous tiens.

++

* on = quelqu’un sauf moi 😉


Ajouter un commentaire