Comment vérifier vos emailing avant l’envoi ?

Classé sous (Webmarketing) écrit par Jerome-d le 06-02-2014

Si votre email arrive « cassé » dans la boîte email de votre client, plusieurs choses assez désagréables risquent de se produire  :

  1. Le fournisseur d’email va vous classer comme SPAM.
    En effet, les spammeurs ne vérifient pas trop ce qu’ils envoient : c’est la masse qui compte.
  2. Votre taux d’ouverture va baisser.
    Un email cassé n’arrivera pas toujours dans la boîte email et même pas dans la boîte de SPAM. Le FAI peut simplement le rejeter.
  3. Votre taux de clic va baisser.
    Votre client ne verra pas votre message correctement, il va passer à côté. De plus, cela ne fait pas sérieux et on ne clique pas sur un lien qui n’inspire pas confiance.

Bref, votre délivrabilité va en souffrir !

Bien souvent, on se contente de s’envoyer un message et de tester les liens (et c’est déjà pas mal, car certains ne font rien du tout…).

Mais parfois cela ne suffit pas, surtout si vous avez une créa complexe avec des tableaux et des images. Un même email pour être OK sur gMail et KO dans Outloook ! Pire : il peut être OK sur Outlook 2013 mais KO sur Outlook 2011…

Seule solution valable, vous devez tester votre code avec un test Inbox.

Certaines solutions emails (comme Mailchimp en version payante, Emailvision ou Dolist) proposent cette possibilité à tous leurs abonnés. Sinon, les solutions de prévisualisation utilisées sont aussi accessibles.


Ajouter un commentaire