Facebook : optimisez vos campagnes de flyering

Classé sous (Webmarketing) écrit par Jerome-d le 13-07-2010

Mots-clés : , , , , , , ,

Vous avez une page de fans Facebook et vous souhaitez augmenter le nombre de fans ?

Comme je le disais sur Twitter chaque jour 65 Millions de personnes par jour « aiment » une page sur Facebook. C’est donc devenu une action évidente pour tous les internautes.

Comme pour toute action webmarketing, votre objectif va être de maximiser votre ROI donc de vous assurer que les clics seront le plus qualifiés possible pour avoir le plus de chance que chaque cliqueur appuie sur « like ».

Tout en décrivant le processus, nous verrons quelles optimisations vous pouvez facilement apporter et utiliser au maximum le côté social de Facebook en s’appuyant sur la puissance des connexions entre membres.

Etape 1 : Création de l’annonce.

Cliquez simplement sur Publicités et pages dans le menu de facebook, puis, sur la page qui vous intéresse, cliquez sur Promouvoir une page.

Vous arrivez sur l’écran suivant (ici l’exemple sur la page FRAM chez qui je travaille) :

Facebook : création de publicité ciblée étape 1

Bien sûr, vous allez pouvoir optimiser dès cette étape.
Même si vous ne pouvez pas changer le titre (c’est le nom de votre page), vous pouvez changer le corps du texte. Vous pouvez aussi changer l’étape. Ici, c’est à vous de jouer, vous savez mieux que personne ce que cherchent vos clients.

Etape 2 : ciblage

C’est ici que cela devient intéressant.

Facebook : ciblage de la publicité

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Nous avons une cible potentielle de 15 millions d’internautes.

Ciblage géographique

Par défaut, Facebook, nous sommes ciblés sur la France
Vous pouvez cibler sur une ville.

Par exemple FRAM est très populaire à Toulouse, Nantes, Lille, Brest etc. Proposons donc un message optimisé pour la Bretagne/Vendée puisqu’à Nantes et à Brest, FRAM est le premier TO.
Nous avons par exemple, depuis Nantes, 10 destinations en vol direct et 15 départs hebdomadaires. Cela pourrait être notre accroche.

Je cible donc les 3 villes suivantes à 80km aux alentours : Nantes, Brest, Rennes. Bien sûr, en réel, je vais plus loin pour être certain de couvrir toute la zone de chalandise de mon aéroport.

Nous passons à 822 000 individus :

Facebook : ciblage géographiqueCiblage démographique

Nous savons que FRAM est une marque qui plaît aux parents et aux séniors. Notre cible n’est donc pas 18 ans et plus, mais plutôt 35 ans et plus.

Pour le reste, nous pourrions :

  1. Cibler les gens dont c’est l’anniversaire, pour faire une offre spécifique « c’est votre anniversaire, profitez de XX% de réduction avec le code ‘ANNIV’ « ;
  2. Les hommes ou les femmes;
  3. La situation amoureuse;
  4. La langue.

Avec le ciblage par âge nous arrivons à 269 000 personnes :

Facebook : ciblage sur l'âge

Centres d’intérêt

Vous pouvez ensuite cibler par centre d’intérêt.

Cette étape est longue : il faut commencer par le mot le plus important. Pour nous : vacances.

Facebook réduit encore le choix (3820 personnes) et nous propose une liste de choix complémentaires. Il s’agit, bien sûr des groupes et pages de fans auxquels sont abonnés les internautes :

Facebook : optimisation des centres d'intérêt

C’est un travail de SEO : une optimisation de type long tail.

Cela peut avoir un intérêt si vous êtes sur une niche. Dans mon cas, ce n’est pas très intéressant, car tout le monde, ou presque, rêve de ses prochaines vacances.

Formation

Vous pouvez ensuite cibler par formation encore une fois pour viser des marchés de niche :

Facebook : optimisation des centres d'intérêt

ou bien, grâce au ciblage par entreprise, si vous avez une cible B2B : cibler directement vos clients ! C’est aussi un travail de long tail.

Connexions sur Facebook

C’est la partie la plus intéressante.

Facebook : optimisation par connexions facebook

Si vous avez plusieurs pages/groupes/applications ou que vous gérez des événements, vous pouvez « recibler » les gens qui y sont déjà inscrits.

Vous pouvez évidemment ne pas cibler vos propres membres, afin de ne pas payer de clics pour eux. C’est d’ailleurs proposé par défaut. Décochez cette case pour voir votre taux de pénétration dans la cible.

Cela vous donnera un excellent KPI (Key Performance Indicator) pour votre campagne.

Et enfin, la cerise sur le gâteau : Cibler les utilisateurs dont les amis sont connectés à votre page.
Cette fonctionnalité est, de loin, la plus puissante pour plusieurs raisons :

  1. En ciblant les amis de vos fans, vous aurez une annonce plus incitative.
    Avez-vous remarqué que dans l’annonce du départ, il y a « Jérôme Deramaix aime ça » :
    Facebook : un ami aime çaC’est là, la vraie puissance du ciblage Facebook : vous utilisez le réseau de vos fans pour faire votre propre promotion et le nom de vos fans pour en faire une recommandation.
  2. En ciblant les amis de vos fans, vous avez aussi plus de chance que la personne ciblée ait entendu parler de vous par votre fan lui-même.
  3. En ciblant la période (par exemple, les vacances d’été), vous augmentez encore les chances que votre fan ait publié des éléments vous concernant.

Ciblage final

Facebook : cible finale

Après avoir ciblé la géographie, la démographie et les connexions, nous arrivons à une cible de 2040 personnes qui ont une forte chance de déjà vous connaître, donc d’autant plus de chance de s’abonner à votre page.

Bien sûr, c’est de la dentelle. Le critère qui me paraît le moins important, et surtout qui va demander le plus de travail, c’est celui du ciblage géographique dans le cadre d’une marque de portée nationale.
Mais même en le supprimant, j’obtiens une cible de 67 500 personnes.

Prix des annonces

Plusieurs choix à nouveau.

Vous pouvez choisir la devise de paiement, le territoire, le fuseau horaire. Paramétrer le nom de la campagne et facebook vous mettra par défaut un budget quotidien de 40 €.

Vous pouvez aussi déterminer une période de campagne (début et fin) pour contrôler votre budget.

Facebook vous fera une proposition de prix par clic (CPC : coût par clic).

Vous pouvez passer au CPM (Coût pour Mille [affichages]).
Vous pouvez aussi optimiser le prix au clic en proposant moins que ce que suggère Facebook (à partir de 0,01 € / click) en cliquant sur « Voir une offre différente (mode avancé) ».

Un dernier outil intéressant dans ce mode avancé : Facebook vous fourni un nombre de click par jour estimé en fonction de votre budget quotidien.
Changez votre budget quotidien avec un chiffre énorme (5000 €) pour avoir l’estimation de click maximal et cliquez ensuite sur « Utilisez l’offre suggérée » puis à nouveau sur « Voir une offre différente (mode avancé) ». L’estimation a changé.

Faites le calcul : CPC x Nombre de clics estimés (par exemple : 0,16 € x 630 clics = 100,80 €/jour). Si c’est dans votre budget, paramétrez votre budget quotidien ou bien plafonnez-le.

Attention : rappelez-vous bien que vous ciblez les amis de vos fans. Cela signifie que pour chaque nouveau fan recruté, votre potentiel va augmenter et le nombre de clics potentiel aussi !
Si votre budget est serré, veillez à bien plafonner votre budget quotidien !


Commentaires:

Ajouter un commentaire