Pourquoi et comment choisir son objet d’emailing ?

Classé sous (Webmarketing) écrit par Jerome-d le 03-02-2014

Mots-clés :

Pour qu’un email soit bien distribué dans la boîte de réception de vos clients et qu’il ne finisse pas dans sa boîte de SPAM, il est très important de surveiller régulièrement ses KPI emailing (Key Performance Indicators : indicateurs clé de performance).

Le premier que vous pouvez facilement voir est le taux d’ouverture.

Le taux d’ouverture unique correspond au nombre de personnes ayant ouvert un email précis ramené au nombre de personnes à qui vous avez écrit. Le taux d’ouverture peut comprendre plusieurs ouvertures pour une même personne.

Pourquoi le taux d’ouverture est important ?

Lorsque le serveur email (hotmail, gmail ou orange par exemple) doit détecter si un email est du SPAM ou pas, il regarde d’un côté les mots utilisés et de l’autre comment les internautes réagissent devant un email.

Si votre email n’est pas ouvert, alors c’est qu’il n’intéresse pas les gens. Et acheminer un email inintéressant, devoir supporter techniquement d’en afficher les images, de suivre les liens etc. demande des ressources au serveur email. Ressources qui coûtent de l’argent et font baisser la performances pour les autres utilisateurs… Vous avez saisi le concept.

Voila pourquoi le taux d’ouverture est important. De plus, si vous n’avez pas un bon taux d’ouverture, votre taux de clic sera mauvais. Or un email peu cliqué est peu intéressant etc. etc…

Le rôle de l’objet dans l’emailing

Il y a plusieurs facteurs qui vont influer sur le taux d’ouverture :

  • Votre taux de distribution
    Si vous finissez dans la boîte de SPAM, ne comptez pas avoir un bon taux d’ouverture, personne ne regarde.
  • Le jour et l’heure auquel vous envoyez
    Si vous envoyez vos emails au milieu de la nuit ou le dimanche alors que ce sont des emailings B2B, votre taux d’ouverture va décoller très lentement.
  • L’expéditeur
    Si vous envoyez un emailing avec « ne pas répondre » comme expéditeur, ne vous étonnez pas que les gens lisent « ne pas lire »
  • L’objet

L’objet (ou sujet) de l’email est un des facteurs déterminants qui va décider l’internaute à ouvrir l’email. Imaginez que ce soit les soldes et que vous mettiez « Découvrez nos produits au meilleur prix » ou que vous mettiez « Des soldes jusqu’à -60% » qui va gagner ?

Un bon objet peut booster votre taux d’ouverture… et un mauvais peut vous le plomber. Il est donc très important de choisir le bon objet.

L’erreur classique

Beaucoup d’entreprises se contentent d’envoyer un emailing en apportant un peu de réflexion sur le choix de l’objet. Certaines ne prennent même pas la peine de changer de sujet (encore que cela puisse être une tactique car cela devient un gimmick que les gens reconnaissent et attendent).

Et le taux d’ouverture baisse de semaine en semaine car si les envois sont trop fréquents, les gens pensent recevoir toujours le même email.

Quant à choisir un sujet, il ne faut jamais oublier en webmarketing que ce qui vous parle à vous n’est pas forcément ce qui parle à votre client.

Vous devez faire un test et en particulier un A/B Test (tester 2 versions et choisir la meilleure).

Cela fonctionne car si vous testez 2 sujets sur 15% de votre base et que l’un des 2 fait 5 points de plus que l’autre, alors vous pourrez l’étendre sur les 70% de la base restant.

Par exemple si votre sujet A a un taux d’ouverture de 20% et le B de 25%. Si vous envoyez sur toute votre base, vous aurez ce taux pour chaque version. En revanche si vous envoyez A à 15% de la base et B à 15% puis B à 70%, alors votre taux d’ouverture global sera de 24,25%.
Vous ne perdez quasiment rien par rapport au meilleur objet, mais le gains est considérable pour le moins bon.

Du coup, vous pouvez tenter des tests assez extrêmes dans les choix de sujet sans prendre un trop gros risque !

Comment réaliser un A/B test sur Aweber ?

La ressource de cette vidéo : Aweber


Ajouter un commentaire